© Vianey Vandamme / Oya Kephale

Laëtitia Trouvé

Directeur artistique et musical

Après une formation théorique au Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt qui lui a valu une première médaille d’harmonie et contrepoint, les premiers prix d’analyse, de culture musicale et d’orchestration, Laëtitia Trouvé, également prix de la SACEM en 1996 et 1999, premiers prix de violon, de musique de chambre et de formation musicale, entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), où elle obtient le Diplôme de formation supérieure avec les Prix d’analyse et culture musicale.

En 1996 et 1997, elle est violoniste à l’Orchestre français des jeunes, dirigé par Marek Janowski. Elle travaille également avec Yutaka Sado et Gianluigi Gelmetti.

En 2000, elle entre au Conservatoire royal de musique de Liège (Belgique), où elle reçoit, en 2002, le premier prix de direction d’orchestre avec la plus grande distinction et les félicitations du jury.

Passionnée par le répertoire symphonique et reconnue par ses pairs, elle dirige l’Orchestre des concerts Lamoureux (salle Pleyel, Paris), l’Orchestre Colonne (salle Wagram, Paris), l’Orchestre du festival de Sofia (Bulgarie), l’Orchestre philharmonique de Liège (Belgique),  l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre d’harmonie de la Musique des gardiens de la paix (Paris), l’Orchestre français des jeunes. Elle est nommée directrice musicale de la formation symphonique du Chœur et orchestre des grandes écoles de Paris (COGE) durant cinq saisons, de 2008 à 2013, et dirige également la Maîtrise de l’Opéra de Liège et la Maîtrise de Notre-Dame de Paris.

Concernée par la transmission et le partage, elle crée, en juillet 2011, l’orchestre symphonique Les Clés d’Euphonia, dont elle est la directrice musicale depuis lors. Cet orchestre propose des concerts expliqués et forme de jeunes professionnels au métier de musicien d’orchestre.

Engagée dans l’enseignement, elle dirige actuellement les orchestres à cordes du conservatoire municipal agréé de Vincennes. Elle travaille par ailleurs avec le chœur et l’orchestre Oya Kephale depuis 2005, avec lesquels elle a la chance de monter chaque année un projet scénique de A à Z en s’occupant, en plus de la direction musicale (chœur, orchestre, solistes), de la réduction du livret, de la conception des décors et des costumes, et de la création des chorégraphies du chœur.

En mai 2017, convaincue que l’enseignement musical passe par l’oreille et s’adresse à tous les milieux sociaux, elle rejoint le projet DÉMOS (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) de la communauté d’agglomération Maubeuge Val de Sambre, piloté par la Cité de la musique – Philharmonie de Paris, qu’elle conduira artistiquement et dont elle encadrera l’ensemble des répétitions et concerts durant trois ans.

Informations
https://laetitiatrouve.fr

@ Jalis Vienne Boulemsamer /        Oya Kephale

Mattia Bornati

Chef assistant

Mattia Bornati naît à Milan en 1996. Il débute l’apprentissage de la musique par le hautbois avec Franck Roussel et les percussions avec Jean-Christophe Besnard en 2002 au conservatoire de Fontenay-sous-Bois.

Après son baccalauréat, et un bref passage par une faculté scientifique, il se dirige vers une carrière professionnelle dans la musique.

Il travaille le hautbois avec Jean-Michel Penot et Véronique Périsse, et suit des classes de maîtres avec Jacques Tys, Hélène Devilleneuve et Jean-Marie Poupelin. Il est actuellement étudiant en hautbois avec Daniel Arrignon au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison.

Il y obtient son prix de hautbois mention très bien en 2017, son prix d’excellence mention très bien en 2018 ainsi que son prix de perfectionnement en musique de chambre, en quintette à vent, mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury en 2017.

En septembre 2015, Mattia commence une formation de direction d’orchestre auprès de Nicolas Brochot au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Évry afin d’approfondir la connaissance de sa passion véritable : l’orchestre.

Il assiste à des répétitions dirigées par les chefs Laëtitia Trouvé avec l’orchestre Les Clés d’Euphonia et la troupe Oya Kephale, Claude Kesmaecker avec l’orchestre de la musique de l’air, Daniel Harding avec l’Orchestre de Paris et François-Xavier Roth avec l’orchestre Les siècles.

En septembre 2017, l’association Oya Kephale lui offre une formation complète chœur et orchestre avec Laëtitia Trouvé. Chaque semaine, Mattia travaille deux heures durant avec orchestre et/ou chœur afin d’apprendre le métier et de pratiquer la direction sous l’œil attentif et professionnel de Laëtitia Trouvé, directrice artistique d’Oya Kephale depuis janvier 2005. Un projet exceptionnel et enrichissant, au sein de l’association qui s’investit pour donner la possibilité à un jeune « apprenti chef » de progresser en côtoyant et en dirigeant cet ensemble motivé et enthousiaste.

En 2018, il entre au conservatoire à rayonnement régional de Paris en cycle spécialisé de formation musicale.

En complément de ces formations, Mattia dirige trois ensembles qui lui permettent de mettre en pratique ses cours théoriques : l’orchestre d’harmonie La Lyre de Fontenay, dont il est directeur musical depuis septembre 2015, l’orchestre Oya Kephale sous la direction artistique de Laëtitia Trouvé, et l’orchestre l’Aube, co-fondé en septembre 2017 avec Laure Deval. Il continue sa carrière de musicien d’orchestre avec l’Orchestre – Atelier Ostinato qu’il intègre en juin 2017 comme hautboïste. Il a également joué avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc à Rabat en cor anglais et avec l’Orchestre Pasdeloup à la Philharmonie de Paris comme percussionniste.